Une collecte solidaire de produits d’hygiène pour aider les sans-abri a été organisée au sein du collège
Henri Wallon de Vigneux-sur-Seine (91) du 24 janvier au 18 février 2022 en partenariat avec La balade
des lucioles.

Trois classes (6C, 5F, 4G) et leurs professeurs principaux, sont à l’initiative de cet élan
solidaire (passage dans les salles pour expliquer le projet, affichage dans l’établissement et sur Internet…).

L’ensemble de la communauté éducative a contribué au succès de cette opération qui a permis de
recueillir sept cabas de produits d’hygiène distribués ensuite lors des maraudes sur le secteur de Cadet.
La collecte récoltée :

 

 

– 45 dentifrices et 66 brosses à dents
– 13 gels hydroalcooliques et 21 sachets de masques
– 15 boîtes de cotons / cotons tiges
– 110 shampoings ou gels douche et 24 savons
– 15 déodorants
– 20 paquets de protections hygiéniques
– 91 paquets de mouchoirs + 1 boîte
– 4 crèmes, 2 coffrets, 1 parfum

 

Merci à vous tous pour cette démarche altruiste et citoyenne.

Pour la deuxième année consécutive, l’opération « Boîtes de Noël » a eu lieu dans toute la France.

  

La Balade des Lucioles y a bien entendu de nouveau participé.

Lancée pendant le deuxième confinement, son principe est simple: des particuliers confectionnent des boîtes cadeaux à destination des sans abris, ces boîtes sont ensuite récupérées par des associations qui les distribuent.

L’opération elle-même n’est pas gérée par une organisation centralisée, mais bien par les citoyens eux-mêmes. Son succès est dû aux donateurs et à l’ensemble des bénévoles des associations qui redistribuent les boîtes.

Cette année, elle a rassemblé des milliers de donateurs et de bénévoles dans toute la France.

En ce qui concerne la Balades des Lucioles,  nos bénévoles des trois secteurs (IXe, XIIIe et XVe) ont participé à l’opération. L’initiative a eu également lieu grâce à notre collaboration avec l’association homeless plus.

Ainsi, grâce à leur implication et à un gros effort logistique, 600 boîtes ont été  récupérées et distribuées par les bénévoles de la Balade des Lucioles.

De nombreux magasins partenaires avaient acceptés de servir de relai pour que chacun y dépose leurs petites boîtes préparées avec attention et amour. Il était même possible de déposer les boîtes auprès des lucioles directement  au stand d’emballages de cadeaux de Noël mis en place pendant tout le mois de décembre au centre commercial Paddock à Romainville.

Le contenu des boîtes varie mais il contient souvent un petit mot écrit par le généreux donateur, une sucrerie, un plat, un vêtement chaud ou un produit d’hygiène. La distribution de boîtes a été très appréciée dans l’ensemble  par les bénéficiaires.

 

Merci à tous les donateurs et merci à nos bénévoles pour leur implication sans faille dans cette opération !

 

Paris, 18 Mars 2020, les rues sont vides, le temps paraît arrêté et sous un ciel aussi gris que les toits de Paris, on n’entendait plus le tumulte habituel de la capitale ni même le bourdonnement des terrasses. On ne voyait plus les gens danser à Châtelet ou chanter devant l’opéra, non, la France s’était figée. La veille, Emmanuel Macron annonça aux concitoyens que le pays se confinait et que tout le monde devrait rester chez moi pour empêcher la propagation de l’épidémie Covid-19. 

Pourtant, sur les quais de Seine, en s’approchant du Pont-Neuf, quelqu’un était dehors. Quelqu’un qui, à son réveil, ne pouvait remarquer que le silence et l’accalmie de la ville : Paris s’était tu. Cette personne, contrairement à son habitude, ne verra aucune maraudes passer pour la nourrir et lui offrir un sourire ce jour-là. Elle ne pourra pas non plus aller à la bibliothèque Pompidou, une de ses occupations habituelles. Cette personne vivra le quotidien de près de 300,000 sans-abris pendant la crise sanitaire et sociale. A commencer par un détachement de la société qui s’approfondit encore par la disparition du lien social qu’entretiennent les associations. Pour ces personnes, la visite quotidienne des maraudes est l’occasion de parler et d’avoir une interaction sociale précieuse à leurs yeux. A la place, seuls les contrôles de police viendront animer leurs journées et ainsi, ces personnes vont perdre leurs repères à l’aube d’une période d’isolement et de solitude. Les maraudes sont pour certains l’unique source de produits alimentaires et la rue l’unique chez-soi où se confiner. Par conséquent, la faim pouvait les accompagner parfois plusieurs jours avant de pouvoir la satisfaire. Au-delà de ça, ils n’étaient que très peu protégés pour faire face à l’épidémie en plus d’être peu informé. En effet, selon une étude réalisée par médecins sans frontières, les centres d’hébergements, foyers ou gymnases ne permettaient pas de protéger les habitants une fois que le virus y fait son apparition. Alors, si vous voyez cette personne, sous un pont à Paris ou ailleurs, ne tournez pas le regard et voyez ce qu’elle a traversé. Vos sourires lui ont tant manqué…

 

 

  • Le bilan

 

Selon un rapport de la fondation de l’Abbé-Pierre de 2021, le nombre de personnes sans domicile aurait doublé depuis 2012 et triplé depuis 2001. Ces chiffres mettent en évidence non seulement l’accroissement constant du nombre de personnes à la rue mais encore, le manque d’action politique face au problème. Dans ce même rapport, on observe que depuis 2017, les aides publiques au logement n’ont jamais été aussi basses alors même que la secousse créée par le Covid-19 risque de faire basculer les Français les plus précaires : plus d’un million de personnes étaient en situation d’impayés de loyers. 

D’après Julien Damon dans « La question SDF », les sans-abris seraient pour les trois quarts des sans-papiers, le plus souvent arrivés en France suite aux grands mouvements migratoires de notre siècle. D’une part, les flux de migration sont conséquents et risquent même de s’intensifier face au dérèglement climatique, aux conflits dans le monde, à la famine et la misère. D’autre part, il s’agit de personnes qui ne partagent pas la culture, la langue ou les valeurs françaises et pour qui il est difficile de communiquer ou trouver un emploi. 

Article écrit par Paul Gheereart

Depuis le début de l’année 2021, LA SNCF organise l’opération Trikot solidaire sur la ligne K allant de la crépy en Valois. Celle-ci consiste à proposer des kits à tricoter en Gare du Nord pour que les passagers tricotent des articles en laine. Avec ou sans aiguilles, de nombreux tutos étaient également disponibles sur le twitter de la ligne. Une fois les bonnets, snoods et autres accessoires d’hivers chauds réalisés, chacun peut les déposer dans l’une des gares desservies par la ligne K. 

Cette opération, en plus d’avoir une intention de divertir les passagers des trains, a également une dimension solidaire puisque les articles récupérés ont par la suite été distribués dans la rue. 

En effet, ce sont nos petites lucioles accompagnées de trois membres de la SNCF et deux journalistes qui ont jusqu’à maintenant effectué deux maraudes exceptionnelles, le 17 février et le 3 mars à proximité du quartier de gare du Nord et Gare de L’Est. 

Nous avions tout de même prévu un peu de café, madeleine, bouteilles d’eau et masques pour accompagner les dons.

Ces dons fûrent très appréciés, spécialement lors de la première maraude car ce jour là, les températures étaient particulièrement froides. 

Cette opération se poursuit encore quelques jours, nous allons donc recevoir de nouveaux dons et faire une dernière maraude prochainement pour offrir aux bénéficiaires qui en ont besoin. 

 

En tout, nous avons distribués près de 250 articles tricotés en laine.

 

L’opération a été couverte sur BFM TV, RTL et France bleu. 

L’opération Trikot Solidaire présenté au journal de BFM TV

Cette action est la première réalisée par la SNCF et ce fût un succès. Nous espérons que celle-ci se renouvellera les années suivantes. 

Hello les lucioles,
Comme la semaine dernière pendant le couvre-feu, vous avez été quelques uns à nous demander si on poursuivait les maraudes malgré le confinement. Les maraudes correspondant à « une mission d’intérêt général » pour reprendre les mots du 1er Ministre, la réponse est OUI et aux mêmes horaires 🙂
Si vous avez la moindre question, contactez nous par mail et/ou rapprochez du référent maraude par téléphone. Bonne journée et bon courage à tous !
Couvre feu

Bonjour les lucioles,

Vous avez été quelques uns à nous demander si on poursuivait les maraudes malgré le couvre feu décrété la semaine dernière. La réponse est OUI et aux mêmes horaires 🙂
Il faudra bien sûr remplir l’attestation dérogatoire pour ne pas être inquiété en cas de contrôle. L’association se chargera de vous fournir un justificatif.
Si vous avez des questions,rapprochez du référent maraude par téléphone. Bonne journée ! 🙂

Crédit photo : Fondation Abbé Pierre

Pique-nique de rentrée hier au parc Montsouris. Au menu, discussions, rire et jeux avec un duel au sommet ! 😁
Merci à ceux qui se sont joints à nous, c’était cool de se retrouver. A très vite 🙂
Oui
Hello les lucioles !
On commence la semaine avec une excellente nouvelle. La France poursuit son déconfinement et nous revenons dans la course !
Nous voilà de retour dès ce vendredi pour nos maraudes hebdomadaires (secteurs Place d’Italie et Cadet) en étant plus vigilants encore sur les précautions d’hygiène à adopter.
N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos et répondre à toutes vos questions par mail : labaladedeslucioles@gmail.com ou par téléphone.

Votre santé et celle des personnes sans-abris sont notre priorité à toutes et tous.
Nous sommes une petite association et n’avons pas les compétences pour permettre des maraudes sans crainte, nous sommes vraiment navrés de ne pas aider les personnes sans-abris pendant cette période, c’est un vrai crève-coeur.
Nous sommes une petite association et n’avons pas les compétences pour permettre des maraudes sans crainte, nous sommes vraiment navrés de ne pas aider les personnes sans-abris pendant cette période, c’est un vrai crève-cœur.

Nous avons bien entendu hâte de vous retrouver, en bonne santé, dès que la situation le permettra. Nous vous tiendrons informés de la suite des événements.

En attendant, prenez soin de vous !

Parmi nos bonnes résolutions pour cette année 2020, que la Balade des Lucioles soit reconnue d’intérêt général. C’est désormais chose faite  !!!

Bravo à l’équipe pour son implication qui a abouti à ce résultat

Qu’est-ce que ça change ? « Une association d’intérêt général est, en droit fiscal français, un organisme qui peut, au vu des critères de l’administration fiscale, émettre des reçus fiscaux au bénéfice de ses donateurs ». (source : economie.gouv.fr)

En gros : tout don de votre part peut désormais vous faire bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu.

Faire un don

Un énorme merci à nos bénévoles qui ont participé à la réunion de l’association dans les locaux que la mairie du 11ème nous a prêté ce jeudi 21 novembre.

Nous évoqué toutes les avancées depuis la dernière réunion du mois de septembre.

Nous avons pu prendre des décisions sur les nouveaux projets et discuter des achats nécessaire.

Le compte-rendu est disponible et a été envoyé à tous nos membres.

La balade des lucioles

En voilà une bonne idée de se retrouver juste avant la rentrée ! 😁
C’était hier au parc Montsouris qui est un peu notre QG par beau temps. 😎
Au menu : pique-nique, jeux et surtout bonne humeur !
Bonne rentrée à ceux qui reprennent le chemin du boulot et n’hésitez pas à nous rejoindre pour nos maraudes si le cœur vous en dit ! 😉

Merci aux lucioles qui sont venues partager un bon moment au parc Montsouris dimanche 21 juillet, un moment convivial avec le soleil et la bonne humeur.

Prochain événement fin août/ début septembre.

Merci à nos bénévoles et adhérents qui ont participé à la réunion de l’association dans les locaux que la mairie du 11ème nous a prêté.

Une soirée très instructive avec de nouveaux projets.

Le compte-rendu est disponible et a été envoyé à tous nos membres.

La balade des lucioles

Un grand merci à notre trentaine de bénévoles qui nous ont rejoint au restaurant de l’association « La Table Ouverte » à Paris 18ème.

On s’est régalé et nous avons partagé un très bon moment !

A refaire très vite !